Loading...

Le cône de forçage, indispensable en jardinage

cone_de_forcage_pour_salade

Un cône de forçage est un objet de jardinage en plastique rigide, résistant et traité contre les UV. Il doit son nom à sa forme conique le plus souvent, mais il peut aussi se présenter sous forme allongée ou de cloche. Qu’est-ce que c’est précisément ? Comment l’utiliser ? Quel est son intérêt en jardinage ? On vous en dit plus.

 

Le cône de forçage : de quoi s’agit-il ? 

 

Le cône de forçage est le plus souvent conçu en plastique rigide. Il permet de protéger les plantes pour optimiser leur croissance et est généralement vendu à plat. Il faut alors l’enrouler sur lui-même afin de le mettre en forme. Il est très facile à installer, puisqu’il suffit de se servir des piquets d’ancrage ou des agrafes qui peuvent être fournis avec ou bien séparément. Ces outils permettent de fixer le cône de forçage au sol et de faire en sorte qu’il résiste au vent.

 

Cet objet de jardinage est plus efficace que le voile d’hivernage : il est plus résistant et peut donc être réutilisé chaque année. Quand vous n’en avez plus besoin pour la saison, remettez-le à plat, nettoyez-le et rangez-le ainsi facilement. Comparé au voile qui protège surtout de grandes plantes, il peut recouvrir de petites plantations. Si son coût est plus élevé, le coût de forçage, au moins, est plus durable : c’est donc un investissement sur le long terme. Il a une durée de vie d’environ cinq saisons et permet d’avoir des récoltes plus abondantes et des végétaux en meilleure santé. 

 

Pour arroser vos plantes, il suffit d’arroser sur le cône de forçage et autour de lui. Ainsi, le feuillage n’est pas directement arrosé et la propagation de maladies est limitée. Les micro rainures que le cône de forçage présente servent à faire en sorte que l’eau coule le long des parois extérieures et intérieures. 

 

Pourquoi utiliser un cône de forçage ?

 

Tout d’abord, il permet d’accélérer la croissance des plantes. En effet, pour les semis par exemple, les cônes de forçage réchauffent la terre avant et maintiennent ensuite une certaine humidité pour permettre aux semis de se développer tout en étant protégés des potentielles intempéries. Pour les plants de légumes, le cône de forçage doit rester pendant quatre semaines.

 

Autre atout essentiel du cône de forçage : il garantit une bonne protection. En effet, il forme une sorte de barrière protectrice autour des plantes et protègent donc ces dernières notamment contre les limaces. Pour cela, le cône doit absolument être en contact avec le sol. En dispersant de la cendre sous le cône, cela fera même fuir les limaces. Cet objet peut aussi être utilisé pour empêcher les oiseaux, les escargots ou les chats de venir détruire les plantations. Enfin, le cône de forçage protège contre les intempéries (pluies, grêles, gelées jusqu’à -5°C...).

Les plus récents